Archives de catégorie : Alimentation & Médecine Ayurvédique

Dans la médecine ayurvédique, les doshas permettent de préconiser les règles d’hygiène de vie propre à chacune des constitutions et notamment des préconisations pour la nourriture.

Alimentation & Médecine Ayurvédique

Alimentation & Médecine Ayurvédique

Dans la médecine ayurvédique, les doshas permettent de préconiser les règles d’hygiène de vie propre à chacune des constitutions et notamment des préconisations pour la nourriture. Dans le cas de maladies, ils sont utiles pour adapter les soins à chaque patient. (Sachant aussi que les plantes ont leur propre dosha, tout comme les saisons et entre en interaction avec la constitution personnelle. Ainsi que les différentes heures de la journée. Ainsi pour une même maladie, une personne se verra prescrire certaines plantes et une autre personne, un autre traitement.)

Le yoga est l’outil thérapeutique de l’ayurvéda. Pour l’hygiène de vie, il est aussi un outil essentiel pour maintenir l’équilibre de nos doshas (grâce aux postures, respirations et méditations). En outre, il traite parfaitement les problèmes structurels, les troubles psychologiques et mentaux. Lorsque chaque individu connaît sa propre constitution, il peut alors définir, par exemple, l’alimentation et le style de vie qui lui conviennent le mieux. La nourriture d’une personne peut devenir un poison pour une autre personne. Ainsi, s’il veut avoir une vie saine, heureuse et équilibrée, la connaissance de sa constitution est absolument nécessaire.

Les doshas représentent une classification horizontale sans implication spirituelle. Toutes les constitutions peuvent prétendre à l’élévation spirituelle. Les Gunas représentent une classification verticale spirituelle. En recoupant ces deux classifications, il est possible de savoir où se situe une personne à l’instant T dans sa vie. C’est pourquoi les 2 tests sur les Gunas et les Doshas permettent de déterminer dans quelle catégorie se situe l’individu et de lui donner des indications d’hygiène de vie ou de soins pour lui permettre d’avancer sur son chemin de vie.

Propriétés de la nourriture dans l’Ayurveda

Propriété 1 – Poids: Léger / Lourd

leger_yogafleurdelotusL’alimentation peut être légère ou lourde et a un effet sur notre système digestif et sur le fonctionnement de notre corps. Une alimentation lourde induira lourdeur et immobilisme, mais si vous mangez plus que votre constitution ne le permet, vous remarquerez que vous avez la nausée et grossissez. Une alimentation légère favorisera, en revanche, la légèreté de caractère, la mobilité du corps et de l’esprit, ainsi que l’inspiration. Bien sûr, si vous mangez trop de nourriture légère, vous courez le risque de vous sous-alimenter et de vous épuiser.

Propriété 2 – Température: Froid / Chaud

chaud_yogafleurdelotusLes légumes présentent la particularité tantôt de réchauffer, tantôt de refroidir. Les asperges, le chou-fleur, la courgette et la noix de coco refroidissent (excellent pour Pitta) ; l’artichaut, le chou-rave, le poivron et le gingembre réchauffent. La nourriture peut aussi réchauffer lorsqu’on la cuit. 

La nourriture chaude stimule la digestion et le métabolisme, mais trop de chaleur dans la nourriture quand elle contient, des épices puissantes (piment rouge, poivre de Cayenne) peut perturber la digestion. Ce type de nourriture peut provoquer des brûlures d’estomac et pousser à l’obésité.

La nourriture froide favorise la clarté des pensées et exerce un effet rafraîchissant lorsque vous avez trop chaud ou qu’il fait chaud. La nourriture peut-être froide par ses propriétés ou parce que vous la conservez au réfrigérateur. La nourriture froide est toujours plus difficile à digérer. Trop de nourriture froide ne fatigue pas seulement le système digestif, elle ralentit tout le métabolisme. Elle favorise les rhumes et réduit l’activité de votre système immunitaire.

Propriété 3 – Humidité: Sec / Humide ou Gras

concombre_yogafleurdelotusIl existe deux types d’humidité : l’humidité de type sec comme l’eau et l’humidité de type gras comme l’huile. L’humidité de type sec est celle des concombres et des pastèques ; l’humidité grasse est celle des noix et de  l’huile.

L’alimentation sèche  concerne les biscuits par exemple. Le sec favorise la légèreté et la mobilité. Cependant, trop de sec provoque de la raideur et de la sensibilité à la douleur.

L’humidité « grasse » favorise la douceur du corps et de l’esprit. Mais à l’excès d’humidité de type gras rend émotif et accroché au passé.

Propriété 4 – solidité: Solide / Liquide

cereales-cuites_yogafleurdelotusPar nourriture solide, il faut comprendre des aliments qui se mâchent, comme les céréales cuites accompagnées de légumes. La nourriture liquide, comme la soupe, s’avale directement. La nourriture solide est le plus souvent de nature sèche ; la nourriture liquide est le plus souvent de nature humide et grasse. La nourriture solide apporte fermeté et structure au corps. Trop de nourriture solide peut cependant épuiser le corps.

La nourriture liquide favorise l’hydratation du corps et se digère facilement. C’est pourquoi elle est souvent prescrite aux personnes malades. Cependant, trop de nourriture liquide rend le corps flasque et faible et affaiblit le système immunitaire.

 Propriété 5  – Intensité: Rapide / Lent

herbes_yogafleurdelotusPar nourriture rapide, il faut comprendre la nourriture que l’on digère rapidement. La nourriture rapide, comme certaines herbes et sucres, libère rapidement son effet. La nourriture lente, comme les céréales, libère lentement son effet. La nourriture rapide stimule, mais trop de nourriture rapide produit de l’agitation mentale.

La nourriture lente apporte la paix au corps, mais trop de nourriture lente ralentit et bloque le corps.

 Propriété 6 –  Mobilité: Stable / Mobile

huile-de-coco_yogafleurdelotusLes denrées alimentaires stables sont des denrées qui ne s’altèrent pas rapidement. L’huile de coco en constitue un bel exemple. Il est tout à fait possible de réchauffer de l’huile de coco que l’on avait déjà réchauffée, sans que ses propriétés ne soient altérées. Une nourriture stable apporte l’équilibre au corps ; trop de nourriture stable fige le corps.

La nourriture mobile favorise la mobilité et le changement du corps et de l’esprit, et donc l’inspiration. En revanche, trop de mobilité est source d’anxiété.

 Propriété 7 –  Elasticité: Dur / Doux

cristaux-de-sel_yogafleurdelotusUne alimentation riche en minéraux apporte résistance et fermeté au corps, ce qui est bon pour l’ossature et le système immunitaire. Les cristaux de sel sont un bon exemple. Mais trop de structure favorise la rigidité. Une alimentation douce comme les desserts sucrés favorise le sentiment de plénitude et détend. Cependant, trop de douceur apporte faiblesse, passivité et paresse.

Propriété 8 –  Clarté: Transparent / Opaque

eau_yogafleurdelotusUne nourriture claire a quelque chose de frais et de pur, comme l’eau. La clarté favorise la limpidité émotionnelle et psychique, mais trop de clarté conduit à l’apathie et l’anxiété. Une alimentation opaque calme l’agitation de l’esprit. Trop d’opacité ou une opacité malsaine induit l’apathie.

 

Propriété 9 – Texture: Lisse / Rugueuse

texture_yogafleurdelotus-comUne alimentation « rugueuse » doit se mâcher correctement. La rugosité apporte la robustesse, mais trop de rugosité rend le corps rigide et l’esprit indomptable. La crème fouettée est un exemple de structure lisse. La propriété lisse est synonyme de flexibilité et de mobilité, mais trop d’alimentation lisse peut affaiblir les organes.

 

Propriété 10 – Structure: Fine / Brute

aliments-bruts_yogafleurdelotusCette propriété concerne la structure de l’alimentation. Par exemple, vous pouvez très bien débiter les légumes de votre potage en petits dés ou en gros. La nourriture de type brut brut est stimulante et relie à la terre. Cependant un trop grand manque de finesse  rend insensible. La nourriture fine confère de la légèreté au repas. La finesse accroît la subtilité, mais trop de finesse finit par mettre les nerfs à fleur de peau.

Ce que nous absorbons affecte nos émotions. C’est la raison pour laquelle la viande n’est pas recommandée, car elle porte la mort, la peur et la violence. La qualité des aliments est très importante, mais également l’état psychologique dans lequel nous nous trouvons lors de la préparation des aliments, et au moment du repas. Un bon aliment consommé avec mauvaise humeur sera nuisible.

 Alimentation  – les 6 goûts dans l’Ayurveda

En plus des propriétés, il est également important de s’approprier la question des goûts de la nourriture. Dans l’Ayurveda, il existe 6 goûts : doux, acide, salé, piquant, astringent et amer. Chaque groupe se compose, tout comme les doshas, de deux éléments.

Doux

eau + terre

Acide

eau + feu

Salé

terre + feu

Piquant

feu + air

Amer

air + éther

Astringent

air + terre

 Doux

miel-doux_yogafleurdelotusLe doux se compose d’eau et de feu et correspond surtout aux qualités Kaphas. Le doux est lourd et froid. Le doux est très nutritif – le plus nutritif de tous les goûts, d’ailleurs. Le doux nourrit le plasma sanguin et les tissus. Le doux favorise la fertilité, mais trop de douceur ramollit le corps. Exemples :  les céréales, riz, les huiles, le sucre, les dattes, les courges…

 Acide

acide_yogafleurdelotusL’acide se compose d’eau et de feu. Ce goût doit être bien dosé. Si le goût acide n’est pas utilisé à bon escient, il génère des conflits. Un excès d’acidité provoque des inflammations. Le goût acide rend les gens plus vifs d’esprit et favorise la clarté d’esprit. Il irrite et stimule aussi le système digestif. Trop d’acidité peut provoquer des maladies du sang et affaiblir la fertilité. Exemples : le vin, le vinaigre, les yaourts, les agrumes (sauf le citron qui est alcalin), les produits fermentés comme la choucroute…

 Salé

sel_yogafleurdelotus-comLe salé se compose de terre et de feu. On le retrouve uniquement dans les minéraux. Le salé apporte fermeté et structure et favorise la stabilité. Le sel est un exhausteur de goût et stimule la digestion. Cependant, trop de sel empoisonne le sang et provoque des maladies cutanées. Exemples : sel de mer,  sel de l’Himalaya, sel gemme…

Piquant

piments_yogafleurdelotus-comLe goût piquant se compose de feu et d’air. Le piquant favorise la digestion et l’absorption de la  nourriture. Il permet de brûler les toxines. Une alimentation piquante renforce la vivacité d’esprit. Cependant, une alimentation trop piquante rend acerbe et favorise les saignements et les inflammations. Exemples : le poivre, le gingembre…

 Amer

amer_yogafleurdelotusL’amer se compose d’air et d’éther. L’amer est un goût asséchant. C’est pourquoi l’utilisation d’aliments amers à un effet vivifiant et est particulièrement recommandée pour les personnes avec un déséquilibre  kapha (essentiellement au niveau de l’eau, donc mucosités, problèmes ORL, toux). Les aliments amers ont un effet purifiant et permettent d’éliminer les toxines. L’alimentation amère favorise la purification de l’esprit libère des passions et des pulsions sexuelles débridées. Mais l’excédent d’amertume rend les gens amers. Exemples : les épinards, les endives, la salade verte, le pissenlit, le céleri, le thé vert…(attention au thé vert, car il amène aussi le « froid », il faut donc le consommer avec modération)

Astringent

astringent_yogafleurdelotusL’astringent se compose d’air et de terre. Il a la particularité d’exercer un effet asséchant et contractant. C’est en quoi il exerce un effet très favorable sur les personnes qui souffrent de déséquilibres provoqués par kapha, lesquels peuvent s’exprimer par de la morosité (ou problème de poumons).Tout comme l’amer, l’alimentation astringente exerce un effet dépuratif et fortifiant sur l’esprit. L’astringent aide à se recentrer. Et c’est justement en vertu de ces propriétés astringentes que ces aliments sont utilisés en cas de blessure. Cependant, une alimentation trop astringente peut rendre nihiliste. Exemples : le curcuma, de nombreux légumes verts, les artichauts

Selon l’ayurveda, un repas contenant les six goûts équilibrés selon la saison et selon notre constitution sera facilement assimilé par notre organisme.

 

Recommandé

Avec modération

Vata

Doux, salé et acide

Piquant, amer et astringent

Pitta

Doux, amers et astringents

Acide, salé et piquant

Kapha

Amer, piquant et astringent

Doux, acide et salé

Pour traiter les dysfonctionnements du corps, le régime alimentaire doit être de nature opposée au dosha provoquant la maladie. L’alimentation doit suivre celle de notre dosha constitutionnel, les maladies sont souvent causées par ce même dosha. Il faut faire attention à la qualité des aliments, mais également à notre façon de cuisiner et de manger.Il est également important de consommer des épices et des plantes. Chaque type d’aliment augmente ou réduite les doshas jusqu’à un certain degré. Les aliments non répertoriés peuvent être considérés selon leur catégorie ou en étant comparés à des aliments de même nature.

Alimentation & Médecine Ayurvédique