Archives de catégorie : Pensée de la semaine

Il est important quand on pratique une discipline comme le yoga de se dire que c’est comme apprendre à jouer d’un instrument de musique : au début, il y a la découverte, on apprend quelques notes. Puis on progresse. Quelquefois, il y a un peu de surplace et un jour, c’est fantastique, on réalise que l’on peut jouer une mélodie entière. Le regard sur la vie a changé. On peut jouer plein de mélodies, on peut même se servir de soi pour aider les autres. Je remercie la vie qui m’a mise sur ce chemin. Et surtout je remercie les personnes incroyables que je rencontrent dans cette aventure, les maîtres, les élèves, les complices, les partenaires…..Je ne crois pas que les personnes que je rencontre se rendent compte à quel point, elles sont une source d’étonnement, d’apprentissage, d’ouverture du cœur, de compréhension de la compassion parce qu’elles me font confiance et que je leur fais confiance! Namasté

Pensée de la semaine

Pensée de la semaine

AmourIl est important quand on pratique une discipline comme le yoga de se dire que c’est comme apprendre à jouer d’un instrument de musique : au début, il y a la découverte, on apprend quelques notes. Puis on progresse. Quelquefois, il y a un peu de surplace et un jour, c’est fantastique, on réalise que l’on peut jouer une mélodie entière. Le regard sur la vie a changé. On peut jouer plein de mélodies, on peut même se servir de soi pour aider les autres. Je remercie la vie qui m’a mise sur ce chemin. Et surtout  je remercie les personnes incroyables que je rencontrent dans cette aventure, les maîtres, les élèves, les complices, les partenaires…..

Je ne crois pas que les personnes que je rencontre se rendent compte à quel point, elles sont une source d’étonnement, d’apprentissage, d’ouverture du cœur, de compréhension de la compassion parce qu’elles me font confiance et que je leur fais confiance! Namasté

Pensée de la semaine

Népal1_copieLe moment présent est le bien le plus précieux qui soit.

« Les gens ne réalisent pas que le moment présent est tout ce qui existe ; il n’y a pas de passé ou de futur, sauf en tant que souvenir ou anticipation dans votre esprit. »La plupart des humains ne sont jamais pleinement présents dans le moment présent, parce qu’inconsciemment ils croient que le moment suivant sera certainement plus important que celui-ci., Mais alors vous ratez votre vie entière, qui n’est plus jamais le moment présent. » « Dès que vous honorez le moment présent, tout malheur et tout combat disparaissent, et la vie se met à couler dans la joie et la facilité. Lorsque vous agissez sur la prise de conscience du moment présent, tout ce que vous faites s’imprègne d’un sentiment de qualité, d’attention et d’amour, même l’action la plus simple. » « Dites toujours « oui » au moment présent. Qu’y aurait-il de plus futile, de plus insensé, que de créer une résistance interne à ce qui est déjà ? Qu’est ce qui pourrait être plus fou que de s’opposer à la vie elle-même, qui est maintenant et toujours maintenant ? Abandonnez-vous à ce qui est. Dites « oui » à la vie, et vous la verrez soudainement commencer à fonctionner pour vous plutôt que contre vous. »

Vous ne trouverez pas l’amour à l’extérieur de vous.

« L’amour est un état. L’amour n’est pas à l’extérieur, mais au plus profond de vous. Il est en vous et indissociable de vous à tout jamais. »

 Vous êtes plus que votre esprit.

« À un niveau plus profond, vous êtes déjà complet. Lorsque vous le réalisez,il y a une énergie joyeuse derrière ce que vous faites. » « Vous connaître comme étant l’Être derrière le penseur, le calme derrière le parasitage du mental, l’amour et la joie derrière la souffrance, c’est cela la liberté, le salut, l’illumination ». « L’ennui, la colère, la tristesse ou la peur ne sont pas « à vous »; ils n’ont rien de personnel. Ce sont des états d’esprit. Ils vont et viennent. » « La liberté commence quand vous prenez conscience que vous n’êtes pas cette entité, c’est à dire le penseur. En sachant cela, vous pouvez alors surveiller cette entité. Dès l’instant où vous vous mettez à observer le penseur, un niveau plus élevé de conscience est activé. »

Eckhart Tolle

Pensée de la semaine