Un des concepts fondamentaux de l’ayurveda est d’instaurer une hygiène de vie et une diététique adéquate pour rester en bonne santé. C’est la manière la plus rationnelle pour prévenir toutes formes de maladies en évitant l’accumulation de « déchets » (ama) dans le corps. Pour cela le feu digestif est particulièrement surveillé pour éliminer les toxines.

 

L’automne, la saison de Vata 

L’automne renvoie donc à la dynamique Vata et peut provoquer des dérèglements physiologiques et psychologiques (difficultés à lâcher-prise, anxiété, fatigue, constipation, tendance aux raideurs en raison du froid et de l’humidité…) Il est également possible, avec une moindre luminosité, de ressentir une perte d’énergie et une fatigue physique et psychologique. Les organes de l’automne sont les poumons, le gros intestin et le système ORL (les poumons sont étroitement liés au système digestif, et notamment les intestins – une respiration déficiente entraîne des problèmes digestifs et intestinaux.) A l’automne, il est particulièrement intéressant à la fois de se nettoyer, se stabiliser et entretenir la joie intérieure. De plus, à l’automne, l’énergie demande à s’intérioriser, à se recentrer. C’est le moment de prendre soin de soi en profondeur avec des exercices adaptés et de cultiver la patience et la concentration.

Mots-clefs : 

Hydrater : Boire de l’eau chaude ; Hydrater la peau (oléation)

– Enraciner et alléger de ce qui encombre

– Réchauffer : Rester au chaud ; se couvrir ; couvrir les reins

 

Pour connaître votre constitution, vous pouvez télécharger et remplir le : Questionnaire des Doshas

Langhana & Brimhana

Le concept de toxines ou de déchets est appelé « ama » dans l’ayurvéda ( « ce qui ne peut être ni digéré, ni éliminé »). L’accumulation de toxines dans le corps est le résultat de différents facteurs : alimentation de mauvaise qualité, stress, manque d’exercices physiques, etc. 

Le métabolisme est principalement contrôlé par l’activité enzymatique. Ce concept est appelé « agni » en ayurvéda et signifie littéralement « feu » ou « transformation ». L’idée est que si la fonction enzymatique  est puissante, les toxines ne s’accumuleront pas dans les tissus, les organes ou le système digestif et la santé sera préservée. Fonctions des enzymes :  Ils ont pour mission d’accélérer (catalyser) les réactions chimiques dans les organismes vivants. Il en existe un grand nombre et ils jouent  un rôle essentiel dans les processus physiologiques (digestion, conduction nerveuse, synthèse d’hormones, etc.

L’activité enzymatique, selon l’ayurveda est contrôlée par trois forces vitales que sont Vata, Pitta et Kapha. Ces principes forment les bases de la santé ou des maladies puisque leur fonctionnement est responsable de la fonction métabolique adéquate. Lorsque l’alimentation et le style de vie sont déséquilibrés, les doshas se déséquilibrent et les toxines s’accumulent. Ce qui a pour conséquence de dérégler Agni. La faiblesse digestive provoque une mauvaise assimilation des aliments, des problèmes d’élimination et des perturbations mentales (agni sous sa forme subtile participe à l’assimilation et évacuation des émotions).

L’ayurveda emploie différentes thérapies pour enrayer les processus de dérèglement. Elles peuvent se classer en deux groupes : Tonifier et réduire.

  • La réduction sous le nom de Langhana va alléger.
  • La tonification sous le nom de Brimhana va stimuler.

Avec Langhana, il est possible de réguler les doshas en déséquilibre. La thérapie de « réduction » est également appelée « mécontenter » (asantarpana), car elle implique une remise en cause des habitudes alimentaires, et incite au changement. La thérapie de tonification est appelée « rendre heureux » (Santarpana) car elle apporte des soins, de la relaxation et du soulagement.

  • Pour kapha :  il y aura surtout du Langhana (jeûne) et de l’activité physique.
  • Pour Vata : il y aura surtout du Brimhana (régime alimentaire nutritif et nettoyage intérieur)
  • Pour Pitta : Les deux : langhana et Brimhana (purgation et équilibre).

L’automne est propice à la tonification pour préparer l’hiver ; la tonification est contre-indiquée en cas d’obésité, de rhume ; de grippe, de congestion et de fièvre.

 

Langhana

Désintoxication préliminaire et élimination d’ama : La plupart des individus souffrent d’une accumulation de toxines. Cette accumulation entraîne des déséquilibres qui se traduirons en maladie, mais empêche aussi l’assimilation des substances nutritives. La plupart des maladies sont liées à Ama et surtout les maladies chroniques comme les allergies, l’arthrite, le cancer. Ama affaiblit le système immunitaire, déséquilibre le métabolisme et accélère la dégénérescence du corps et de l’esprit.

Désintoxication : Les trois saveurs qui augmentent Ama sont le sucré, le salé et l’acide. L’amer et le piquant sont efficaces pour éliminer Ama. Les plantes pour augmenter Agni et brûler Ama sont les suivantes : piment de cayenne, poivre noir, gingembre sec, férule persique, moutarde, ainsi que cardamome, cumin, coriandre, basilic et fenouil.

Il y a plusieurs possibilités de désintoxication : le jeûne (peu recommandé pour les constitutions Vata), le régime alimentaire ou le Kitchari.

1-Le jeûne : 1/2 jours Vata (peu recommandé surtout en automne) ; 3 jours Pitta et 5 jours Kapha – Il est préférable de jeûner en prenant des infusions et jus de légumes – (pas de jus de fruits, car il augmente Ama). Mais OK pour jus de citron avec gingembre. On peut ajouter un peu de miel à cause de ses propriétés purifiantes. Infusions ; gingembre, cannelle, cardamome et fenouil ainsi que gel d’aloès, berbéris et gentiane. Le jeûne va dissiper les toxines et attiser le feu digestif. Il est important de reprendre l’alimentation lorsque l’appétit revient. Jeûne réussi : langue propre, odeurs corporelles agréables, appétit et digestion normalisés, sensation de clarté et de légèreté sans fatigue. Pour aider à la désintoxication et encas de selles dures (ne pas utiliser en cas de diarrhées), il est possible d’utiliser le Triphala : 3 à 10 g le soir avant de se coucher pour avoir des selles normales, infusés dans de l’eau chaude avec du miel. À prendre avec du Trikatu pour nettoyer à la fois l’estomac et le côlon.

2 – Régime alimentaire de désintoxication : pas de sucre blanc, aliments lourds et gras, farine blanche, gluten en grande quantité.

  • Fruits : petite quantité et éviter les fruits sucrés et jus de fruits sucrés surtout banane, poires, kakis, raisin. Par contre, il est possible de boire du jus de citron, consommer des pamplemousses et des myrtilles.
  • Légumes : Cuits à la vapeur ou jus de légumes. Pas trop de P. de terre, patates douces et champignons.
  • Céréales : éviter le pain et les pâtisseries en particulier à base de farine blanche – les céréales lourdes comme le blé et l’avoine sont à consommer en petite quantité. Les gens qui ont beaucoup d’ama auront des réactions allergiques au blé. L’orge est très efficace pour la désintoxication. Le kitchari composé à parts égales de ruz long et de haricots petit soja (mungo) concassés est un aliment excellent pour alléger.
  • Légumineuses : Pendant la désintoxication : les éviter sauf le mungo.
  • Noix et graines sont à éviter en cas d’Ama et ont tendance à former des mucosités.
  • Produits laitiers : Augmente Ama – les éviter en cire de désintoxication. Il est possible de consommer de temps en temps du yaourt avec du gingembre et de la cardamome.
  • Éviter la viande
  • Huiles : les éviter sauf un peu de ghee
  • Sucres : les éviter sauf miel en petite quantité -le sucre est l’aliment qui forme le plus d’Ama
  • Epices :  toutes sont bonnes sauf le sel – éviter le vinaigre et les cornichons.
  • Boisson : boire chaud ou tiède – infusions de gingembre, cannelle, cardamome – Eviter le café, mais il est possible de consommer un peu de thé noir

Le régime anti ama : pas de combinaisons d’aliments trop compliquées – Infusions épicées après les repas – repas légers et faciles à digérer. Après une semaine de ce régime, aller au hammam pour une séance de sudation afin d’éliminer les toxines.

3 -Kichari  sur 3 à 5 jours : Equilibre les trois doshas. Aide à détoxifier et est très facile à digérer.

  • 1 tasse de riz basmati blanc ½ tasse de mung dal (haricots de petit soja Mungo)
  • 6 tasses d’eau chaude
  • 1 cc de ghee ¼ cc graines de cumin ¼ cc cumin moulu ¼ cc coriandre moulu ½ cc curcuma moulu
  • 1 pincée d’asafoetida (facultatif)
  • 2 cm de gingembre frais, pelé et coupé en petits morceaux ou râpé
  • 1 pincée de sel
  • Coriandre fraîche hachée ou citron vert

Laver le riz et les haricots mungo ensemble plusieurs fois. Faire revenir les graines de cumin dans le ghee dans une grande casserole sur feu moyen jusqu’à ce qu’elles éclatent. Ajouter le reste des épices et le gingembre tout en remuant. Ajouter immédiatement le riz et les haricots mungo égouttés tout en remuant constamment pendant 5 minutes. Ajouter l’eau et le sel hors du feu. Couvrir et porter à ébullition pendant 10 minutes. Puis réduire le feu et laisser cuire 30 minutes à feu doux en rajoutant de l’eau si nécessaire.

En résumé, le concept fondamental de la prévention des maladies en ayurvéda consiste à comprendre que les toxines sont formées dans le système digestif, qu’elles s’accumulent dans les tissus, les systèmes corporels et les organes et qu’elles sont mêlées à la force vitale intelligente (doshas). Le but des thérapies de purification est de renverser ce processus en changeant premièrement l’alimentation et le style de vie et deuxièmement en liquéfiant les toxines et en les aidant à réintégrer l’appareil digestif où elles se sont formées. Les thérapies pour réduire, effectuées deux fois par an, sont en mesure de prévenir les maladies en éliminant les toxines accumulées et en maintenant la fonction enzymatique.

 

Brimhana ou Thérapie nourrissante et stabilisante (à éviter pour Kapha*)

 *sauf pour les plantes toniques, massages, recommandation d’hygiène de vie, oléations, exercices de respirations et physiques.

Recommandations : Plantes toniques, massages légers, repos, relaxation, se coucher tôt, application d’huile en interne et externe (oléations), exercices de respirations, balades dans la nature.

Oléations : https://www.yumpu.com/fr/document/read/65806748/le-journal-de-layurveda-n21

  • Huile en usage externe : oléation avec huile de coco, huile de sésame, huile de moutarde. Massage des muqueuses du nez avec du ghee ou de l’huile de sésame
  • Huile en usage interne : beurre, ghee, huile de sésame qui vont accompagner du riz et des légumineuses.

Diététique:

  • Les produits laitiers : les produits laitiers constituent la meilleure forme d’alimentation tonifiante : excellent pour les poumons, l’estomac, le système reproducteur, et augmente Oja, fortifie le système digestif. (Ils sont excellents pour les Vatas ; attention Kapha) – A consommer de préférence avec du gingembre de la cardamome et du piment de cayenne pour éviter la formation de mucus
  • Noix et graines (amandes, noisettes … tonifient le système nerveux et reproducteur et augmentent la vitalité (attention Pitta)
  • Céréales : fortifiantes, faciles à digérer (Kichari) est à la fois utile dans les thérapies de réduction et de de tonification ; les faire tremper préalablement en pré-germination
  • Légumineuses : les faire tremper préalablement et les cuire avec du cumin pour Pitta et cumin et algues pour Vata.
  • Fruits et légumes : les fruits fortifiants sont les dattes, les raisins secs, les figues et le raisin
  • Les épices tonifiantes/ les currys : Les épices peuvent être très yang lorsqu’elles sont associées à des huiles telles que le ghee – Les plus fortifiantes (excellentes pour vata) : ail – gingembre – cannelle – mais aussi dans une moindre mesure : poivre noir – cardamome – clous de girofle – fenouil – cumin – piment de cayenne et férule persique.
  • Sucre et sel : Sucres non raffinés et miel reconstituent les tissus

 

Comment prendre soin de soi?

Exercices de visualisation :

A – S’asseoir confortablement sur une chaise, pieds à plat sur le sol : Fermer les yeux et visualiser votre appartement depuis l’entrée jusqu’à la salle de bains.

Imaginer une pomme à hauteur des yeux, la faire descendre par paliers jusqu’au sol (Devant les yeux, bouche, cou, poitrine, nombril, cuisses, genoux, chevilles et posée sur le sol.) La faire remonter par palier de la même façon jusqu’à la hauteur des yeux.

  • Puis des yeux jusqu’au plafond (front, fontanelle, au-dessus de la fontanelle, un peu au-dessus et plafond) ; la faire redescendre de la même manière.
  • Regard fixé vers le bas : La pomme est devant les yeux et va monter au plafond comme précédemment.
  • Regard fixé vers le haut : la pomme est devant les yeux et va aller se déposer sur le sol comme l’exercice 1.

 Les massages
Sous l’effet des massages, nous produisons des endorphines naturelles qui entrainent des effets bénéfiques contre le stress, les angoisses et l’anxiété. Ces hormones favorisent une relaxation profonde et améliorent la qualité de notre sommeil.
Les massages ont un impact sur notre santé physique, ils aident à l’élimination des toxines dans le corps et renforcent notre système immunitaire.

Auto-Massage du visage (ayurvédique) 

Avec de l’huile de sésame, vous allez pratiquer un massage du visage.

  • Commencez par le front, de chaque côté du nez en descendant.
  • Puis massez de chaque côté de la bouche en descendant, le bas du visage vers les côtés.
  • Puis de la bouche vers les oreilles. Avec l’index et le majeur, écartés, massez le dessus et le dessous de la bouche vers l’extérieur (6 x).
  • Avec les deux mains de chaque côté du nez (sur le haut), descendre vers le bas (2x).
  • Ensuite, utilisez l’index et massez de la même manière les côtés du nez, puis les joues (sous la mâchoire supérieure).
  • Formez un mouvement de roulement sur les joues avec l’index puis avec les mains entières. Toute la joue.
  • La même chose sur les tempes (6x).
  • Croisez les doigts et  sur le posez-les sur le haut du front, les mains se séparent de chaque côté jusqu’en bas du visage.
  • Massez les sourcils. Attrapez-les avec l’index et le pouce depuis l’intérieur vers l’extérieur et massez-les avec l’index.
  • Croisez les mains sur le front et massez de chaque côté jusqu’au menton.
  • Puis les joues et attardez vous sur le menton.
  • Avec l’index et le pouce séparé, massez de chaque côté des oreilles, du bas vers le haut (6x).
  • Puis massez le lobe de l’oreille depuis le haut vers le bas.
  • Attrapez le haut du lobe et massez à l’intérieur et le bas du lobe que vous roulez dans les doigts.
  • Index et pouce écartés, reprenez le massage de chaque côté des oreilles.
  • Placez les mains sur la nuque et massez vers l’extérieur.
  • Puis du haut du haut vers la nuque. Et la nuque avec deux doigts du bas vers le haut. Insistez sur la base du crâne.

Quelques exercices de Yoga

Vous trouverez le descriptif des exercices sur les page suivantes :

Tadasana : Stabilité – Ancrage – Union


 

 

Ardha Candrasana : Stimulation des reins et du système digestif – laâcher-prise

Vrkrasana : Enracinement – Présence – harmonie

adho mukha svanasana (Chien museau par terre) : Bon pour tous les doshas – Excellent pour Vata

Matsyasana (Le poisson) :  Efficace pour augmenter agni  et facilite l’épuration du système digestif et le foie de Pitta – Efficace pour la gorge et les poumons.

Jalandhara  : Equilibre le système endocrinien ;  joie profonde et « sans raison », garde la santé.

Méditation avec le bija « OM » : 

Se placer assis en Padmasana (jambes croisées, lotus ou demi-lotus). Prendre conscience de son corps et de ses sensations. Prendre le temps d’observer. Puis se concentrer sur sa respiration qui est normale. Ensuite Gd Inspir et Gd Expir, chanter le OM… (l’expir est plus long que l’inspir). Continuez ainsi de 15 à 20 minutes en pleine conscience et en restant concentré sur les sensations et vibrations dans le corps. Permet de se connecter à son moi intérieur/ Méditation puissante de guérison/permet de prendre de la distance avec les évènements/Excellent pour apprendre à exprimer ses émotions sans violence/ Grand calme intérieur/Détache du mental.

Automne – Detox – Yoga – Ayurveda