Parivrtta Trikonasana Parivrtta signifie « retourner ». Cette posture est un triangle en torsion. Equilibre des Gunas

 Se placer debout jambes écartées. Le pied gauche est ouvert de 90° vers la droite. Le pied droit revient légèrement vers la gauche (60°).  Gd Inspir, lever les bras au-dessus de la tête, bras toniques collés aux oreilles, étirer le dos – Gd Expir, basculer et se pencher vers l’avant. (Attention : la bascule s’effectuer au niveau de la hanche, fesses bien en arrière pour ne pas stresser le dos), la main droite attrape la cheville gauche et le bras gauche est tendu vers le haut et forme une ligne avec le bras droit. Regarder cette main gauche – Respiration normale (10 secondes).

Plus les structures pelviennes sont ouvertes, plus il est facile de conserver l’équilibre et de respirer. Dans le cas contraire, la résistance du bas du corps entraîne une raideur dans le haut du corps qui gêne les mouvements du diaphragme, de l’abdomen et de la cage thoracique.

Effets : Tonifie et assouplit les muscles des jambes. Étirement de la colonne vertébrale (soulage les douleurs dorsales). Stimule les plexus nerveux de celle-ci. Renforce les mouvements péristaltiques de l’intestin pour éviter la constipation.  Ouvre la cage thoracique. Renforce la concentration- Calme le stress et l’anxiété – Permet de se recentrer. Bon pour les chevilles. Excellent pour équilibrer les énergies d’Ida et de Pingala. V – ; P – ; K –

Le samkhya fait partie de la Sat darsana (les six systèmes philosophiques de l’Inde). Cette philosophie distingue le créateur (Brahman/Purusa) de la création Prakrti en spécifiant que les deux sont inséparables et présuppose l’expérience de la libération, la réalisation du Soi et aide à la compréhension. C’est la première science spirituelle à l’origine du yoga et de l’ayurvéda.

D’un côté brahman – le créateur – sans forme

  • Purusha – esprit (Soi)
  • Paramatma – âme suprême
  • Réalité

 Nirguna – Brahman est au-delà des gunas (nirguna)

Qualités :

  • sat : qualité d’être éternel – il est dans la pure réalité
  • cit : conscience universelle (il sait tout)
  • ananda : félicité au-delà des gunas, on se trouve dans la félicité

 

De l’autre Parakrti La création – avec forme

  • Nature
  • Maya – l’illusion (l’énergie qui crée l’illusion a trois niveaux de densité – physique – astrale et causale

 La création est avec forme – trois gunas : ce sont les trois énergies ou trois qualités ou les trois attributs qui constituent l’univers. Prakriti contient donc toutes les formes de la création qui se manifestent par l’intermédiaire des Gunas. 

 1 – Rajas : tendance au mouvement, la force active, stimulante et positive (mais elle peut être source d’agitations mentales et émotionnelles). Elle représente le mouvement, l’activité, la passion et le désir. Rajas est la qualité du changement, de l’activité et de l’instabilité. Cet attribut s’il n’est pas maîtrisé va conduire à la fragmentation, car il conduit le mouvement vers l’extérieur.

2 – Sattva : tendance ascendante lumineuse, la force neutre, équilibrante et harmonisante. Elle est aussi la force supérieure qui nous permet d’évoluer. Elle représente la pureté et la clarté. Sattva crée l’harmonie, l’équilibre et la stabilité. C’est la force de la paix et l’amour qui unit. C’est un attribut qui conduit vers l’intérieur.

3 – Tamas : tendance descendante et inerte, la force la plus stable, passive (qui peut entraîner l’inertie, l’ignorance…). Elle représente également l’aspect descendant dans la matière. Tamas soutient et équilibre Sattva et rajas. Tamas est la qualité de l’obscurité, de l’inertie qui peut conduire à l’obstruction, l’ignorance.  C’est le principe également de la matérialité et de l’inconscience.

Les Gunas sont en constante interaction et l’un des objectifs dans la pratique du Yoga et notamment celle des asanas est de permettre l’équilibre de ces gunas qui sont constamment menacés de déséquilibre en raison de la nature de jivatman qui est conduit en général par ahamkara, l’ego.

Ces qualités les plus subtiles soutiennent la matière, la vie et l’esprit. Toutes les formes de l’univers sont constituées de diverses combinaisons des trois gunas. Non seulement les gunas amènent de la compréhension dans le monde physique, mais ils participent également à la connaissance de notre nature profonde, mentale et spirituelle.

Les gunas sont régis par deux lois essentielles : la première est celle de l’alternance, car ces trois forces sont en interaction constante. La seconde est celle de la continuité, car lorsqu’un guna est prédominant, il a tendance à le rester. Il ne faut pas oublier non plus que les guna colorent le Soi au moment de la réincarnation pour lui donner des qualités matérielles diverses (vasanas).

Il n’existe pas ou rarement de Tamas pur, de Rajas pur ou de Sattva pur. Par exemple, la nuit est tamas, le lever du soleil et le crépuscule rajas, le jour avec la lumière solaire Sattva. Ces trois phases s’alternent continuellement, cependant la nuit dure un certain temps, tout comme le jour. Tapas et Sattva ont plus de continuité que Rajas. Rajas est en constant mouvement.  Tamas et Sattva ont plus de stabilité que Rajas.

Parivrtta Trikonanana – Le Triangle Retourné