Pranayama

Pratique du Yoga  : Postures de Yoga (Asanas) – Vidéos Yoga – Exercices Énergétiques (Bandha Mudra)

 

Le Prāna ou l’énergie cosmique (énergie primordiale)

La vie, c’est la respiration ; la respiration, c’est la vie. Chaque créature vivante dépend de la respiration. La respiration juste joue un rôle très important dans toutes les situations de la vie, car res­piration, corps et mental sont interdépendants. Pour les yogis, respirer correctement est le principe supérieur. Un yogi mesure sa longévité au nombre de ses respirations. Les sages yogis (rishis) indiens connaissaient la science de la respiration juste depuis l’Antiquité. Avec la respiration juste, ils pouvaient se prémunir des maladies, développer leur mental et atteindre des états de conscience spirituelle supérieurs. Le fait de mal respirer engendre de nombreux problèmes comme les maladies, le vide intérieur et de nombreux obstacles psychiques comme les conflits, le doute, l’insatisfaction, etc.

 

Le pranyama est la quatrième étape de l’astanga-yoga

Dans le yogasutra II-49, Patanjali explique le Prānayama de la manière suivante : « tasmin sati-prasvasayor gati-vicchedah Prānayamah »

Tasmin veut dire « là-bas », sati signifie « comme cela », svasa veut dire « expiration » et prasvasayor « inspiration », gati signifie « vitesse » et gati-vicchedah, « interrompre, arrêter » ; dans ce contexte, Prānayama veut dire « arrêter sa respiration » et signifie « rétention de l’énergie vitale ».La signification du sutra en entier serait : une fois qu’est atteinte la maîtrise (des asanas), le Prānayama se produit. Il s’agit du contrôle de la respiration par l’interruption de l’inspiration et de l’expiration. Les exercices de respiration consistent à ralentir progressivement le souffle sans forcer jusqu’au moment où il demeure parfaitement immobile ou tellement subtil qu’il est comme suspendu. La respiration est la manifestation extérieure du prāna. Le mot prāna ne signifie ni oxygène, ni respiration, mais se réfère à l’énergie vitale cosmique qui existe dans tout. ayama veut dire retenir (ou expansion). Le Prānayama est la rétention ou l’accumulation de l’énergie vitale, atteignable entre autres par une respiration juste. Le prāna