Une séance de yoga pour une grande stabilité et une détente profonde

« Tout se joue dans l’Esprit. C’est lui, sa manière de discerner les choses, qui crée le monde dans lequel vous vivez. Vous demeurez dans un monde qui vous est propre ». Swami Prajnanpad.

Relaxation


  • S’allonger en savasana : sur le dos, sur un petit matelas. Bras légèrement écartés, paumes vers le ciel. Les jambes sont allongées et les pieds tombent de chaque côté. Menton contre le sternum pour avoir le dos complètement collé au sol.
  • Si le bas du dos est en tension ou avec des douleurs, il faut plier les jambes avec une rétroversion du bassin ou placer un coussin sous les genoux.
  • Placer le menton contre le sternum.
  • S’il fait froid, se couvrir d’une couverture.
  • Fermer les yeux et placer si possible, placer un sourire sur vos lèvres
  • Se concentrer sur son corps et prendre conscience de l’état de ce corps ainsi que de l’état du mental (plutôt agité, moyennent agité ou plutôt calme).
  • Scanner tout le corps depuis la plante des pieds jusqu’en haut de la tête pour identifier les zones du corps les plus chaudes et celles qui sont les plus froides (sur l’avant et l’arrière du corps).
  • Refaire en identifiant les zones du corps les plus humides et celles qui sont les plus sèches.
  • La troisième fois en identifiant les zones du corps les plus tendues et celles qui sont les plus relâchées.
  • Ensuite, prendre conscience de chacune des parties du corps à la fois en les laissant devenir très vivantes et sensibles, en laissant  s’étaler au sol et en laissant  lepoids se déposer sur le sol : Pieds – Jambes – Fessiers – Bas du dos (lombaires) – Zone des reins – Milieu du dos (grands muscles dorsaux) – Pubis – Abdomen – Organes dans l’abdomen (Intestins – Foie/vésicule biliaire – Pancréas – Estomac/rate) – Organes du petit bassin (Vessie – Rectum – Utérus/ovaires – Prostate) – Cage thoracique (poumons, poitrine, haut du thorax) –  Épaules – Bras – Mains – Nuque – Cou et gorge – Mâchoires – Bouche et langue – Menton – joues, nez et narines – oreilles et intérieur des oreilles – Tour des yeux – Les yeux dans leurs orbites – Le front – Le tour de la tête et la Fontanelle.

Effets : permet de se recharger en énergie. Élimine les tensions corporelles, mentales et psychiques. Facilite la récupération. Permet de prendre conscience de l’instant présent et de l’état d’être.

Kumbhirasana ou Makarasana (Posture du crocodile) 

1 ère fois

  • S’allonger sur le dos – Bras en croix dans l’alignement des épaules (il est possible d’abaisser les bras en cas de douleurs dans épaules) – Paumes sur le sol.
  • Crocheter le talon droit dans les orteils du pied gauche.
  • Expir – Gd Inspir et ds le Gd Expir, basculer le corps à gauche lentement en décollant les fessiers et la tête à droite, oreille droite collée au sol.
  • Rester dans cette posture entre 8 et 10 respirations normales ou x3 ou x5 respirations complètes.
  • Concentration :au niveau de l’étirement du dos ; régions du coccyx et du sacrum, sur le rein et la hanche du côté droit lorsque vous tournez vers la gauche, et le rein et la hanche du côté gauche lorsque vous tournez vers la droite.
  • Gd Inspir et dans le Gd Expir revenir au centre – Garder les bras en croix et changer de pied et refaire de l’autre côté. 
  • Relâcher en Savasana en restant dans l’observation du dos et des reins